Le service public d’assainissement non collectif (Spanc)

En habitation individuelle, deux types d’assainissement sont possibles :

  • le collectif, appelé tout à l’égout, raccordé au réseau public de collecte et de transport des eaux usées qui traite celles-ci en station d’épuration avant de les rejeter dans le milieu ;
  • le non collectif (ANC) qui assure, directement à proximité de l’habitation, la collecte, le prétraitement, l’épuration et l’infiltration (ou le rejet) des eaux usées.

Conformément à la réglementation, le service public d’assainissement non collectif gère depuis 2006 toutes les demandes d’installation de filières individuelles, mais aussi les diagnostics des filières existantes, l’information auprès des usagers, la sensibilisation des différents acteurs.

Sur le territoire de la communauté de communes Ussel – Meymac – Haute-Corrèze, on compte près de 2 500 filières d’assainissement individuel.

Les missions du Spanc

  • le conseil auprès des usagers du service
  • la vérification de bon fonctionnement et d’entretien (diagnostic de l’existant)
  • la vérification de conception et d’implantation
  • la vérification de bonne exécution

Le service est soumis à une réglementation spécifique et législative.

Les tarifs des diagnostics

  • Existant
    70 €
  • Conception
    70 €
  • Bonne exécution
    70 €
  • Vente
    70 €

Conseils d’entretien pour une filière classique

Une fosse septique ou toutes eaux génère naturellement des gaz malodorants. Ceux-ci sont évacués par des ventilations adéquates placées aux points les plus hauts. Toutefois, la perception d’odeur est possible dans des cas particuliers comme les temps orageux ou par temps avec des vents rabattants. Si des odeurs se présentent à l’intérieur de l’habitation, assurez-vous que les siphons sont bien chargés d’eau.

1
2
3
4
1

Le bac à graisses

Rôle : retenir les matières grasses

Tout comme la fosse, le bac à graisse doit subir une vidange. Elle est systématique en cas de vidange totale ou préconisée tous les 2 ans.

Contrôlez :

  • l’épaisseur de la graisse en surface (< 5 cm)
  • l’épaisseur du dépôt au fond du bac (< 5 cm)
  • l’absence d’odeur
  • le non-colmatage des canalisations en entrée et en sortie
  • l’absence de corrosion des éléments béton non immergés

Si la graisse s’accumule en surface, écumez-la avant de la jeter dans un sac poubelle que vous amènerez en déchèterie.

2

La fosse septique ou toutes eaux

Rôle : digérer les déchets organiques

Une vidange doit être faite régulièrement (en moyenne tous les 4 ans) pour éviter le colmatage du dispositif aval de traitement. Elle s’avère nécessaire dès que les boues atteignent 50 % de la hauteur de la fosse.

Contrôlez :

  • l’état de corrosion des parties non immergées (équipement en béton)
  • la présence d’un léger dépôt de boues au fond de la fosse pour maintenir une quantité suffisante de bactéries nécessaire à son bon fonctionnement

Enlevez régulièrement les dépôts de boues accumulés au niveau des tubes plongeants et des cloisons situés à l’entrée ainsi qu’à la sortie de la fosse. Évitez de vidanger pendant les périodes pluvieuses.

Le pré filtre

Rôle : filtrer les matières fines

Contrôlez :

  • l’absence de dépôt important sur les matériaux filtrants
  • l’absence de corrosion sur les éléments béton non immergés

Nettoyez une fois par an votre préfiltre au jet d’eau dans un lieu isolé et peu fréquenté de votre habitation.

3

Le regard de répartition

Rôle : permettre la vérification de l’installation

Contrôlez le bon écoulement et la bonne équi-répartition des eaux dans chacun des drains.

Si vous observez la présence d’algues, graisses, mousses, etc, retirez-les en ayant au préalable obstrué chacun des départs pour ne pas envoyer de dépôt dans les drains au risque de les colmater.

4

Le regard de bouclage

Rôle : permettre la vérification de l’installation

Contrôlez l’absence d’eau (ou peu abondante)

Si des eaux sont présentes dans ce regard, cela peut signifier que le système est colmaté*.

Les guides d’entretien

Afin d’aider au mieux les usagers à bien entretenir leurs filières d’assainissement non collectif, la communauté de communes a édité 2 guides d’entretien

Pour les filières classiques :

Télécharger (PDF, 2.89MB)

Pour les filières compactes :

Télécharger (PDF, 1.37MB)